Critique

[Critique ciné] Les Grands esprits, chronique scolaire optimiste

Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

COMÉDIE DRAMATIQUE | Denis Podalydès met son très remarquable talent d’acteur au service d’une chronique scolaire optimiste.

[Critique ciné] Les Grands esprits, chronique scolaire optimiste

Professeur de lettres, François enseigne au très huppé lycée Henri IV. Ayant émis publiquement le souhait qu’on envoie des profs d’expérience dans les établissements de banlieue dite difficile, il se verra prendre au mot par le Ministère… Denis Podalydès met son très remarquable talent d’acteur au service d’une chronique scolaire optimiste. Entre exigence et générosité, il fait gagner au film des accents subtils qui compensent quelques clichés, offrant au total un spectacle sympathique, drôle et ennemi du désespoir comme du déterminisme social. Le jeune Abdoulaye Diallo se révèle dans le rôle de l’élève qui fait la différence.

De Olivier Ayache-Vidal. Avec Denis Podalydès, Léa Drucker, Zineb Triki. 1h46. Sortie: 13/09. ***(*)

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content