Critique

Critique ciné: Les Âmes de papier

Les Âmes de papier - Julie Gayet et Stéphane Guillon © DR
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

COMÉDIE DRAMATIQUE | Une fois de plus, Vincent Lannoo travaille une idée originale, décalée, riche de potentiel. Mais Stéphane Guillon n’est pas très convaincant, face à Julie Gayet et Pierre Richard.

Paul est écrivain. Mais son terrain d’expression professionnelle est un peu particulier, puisqu’il vit de la rédaction… d’oraisons funèbres! Une fois de plus, Vincent Lannoo (Strass, Vampires, Au nom du fils) travaille une idée originale, décalée, riche de potentiel. Mais Stéphane Guillon, l’humoriste à la tête triste, était-il l’interprète idéal du personnage de Paul? Il n’est pas très convaincant, face à une Julie Gayet très fine en jeune veuve et un Pierre Richard cabotinant à l’envi dans un rôle de voisin complice. L’ensemble oscillant entre humour et sentiment, avec bonheur parfois mais -malgré une surprenante résurrection- sans jamais réellement prendre vie.

  • DE VINCENT LANNOO. AVEC STÉPHANE GUILLON, JULIE GAYET, JONATHAN ZACCAÏ. 1H30. SORTIE: 29/01.
Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content