Critique

[Critique ciné] Le Nouveau, un film réjouissant

Le Nouveau, de Rudi Rosenberg © DR
Jean-François Pluijgers
Jean-François Pluijgers Journaliste cinéma

Le Nouveau revisite une figure classique de la comédie adolescente.

Tout juste débarqué du Havre dans un collège parisien, Benoît, treize ans, ne tarde pas à découvrir les « joies » de son nouvel environnement et les codes sociaux qui y sont en vigueur. Mais s’il est impitoyablement snobé par les élèves les plus cool pour ne trouver grâce qu’auprès des ringards, cet ado timide a aussi de la ressource… Premier long métrage de Rudi Rosenberg, Le Nouveau revisite une figure classique de la comédie adolescente. Si le schéma en est, somme toute, convenu, le réalisateur relève un sens aiguisé de l’observation de ce qu’il faut de fraîcheur, à quoi ses jeunes comédiens, Rephael Ghrenassia et Joshua Raccah en tête, ajoutent naturel et spontanéité. (Se) jouant avec aplomb des clichés, un film réjouissant.

DE RUDI ROSENBERG. AVEC REPHAEL GHRENASSIA, JOSHUA RACCAH, GÉRALDINE MARTINEAU. 1H21. SORTIE: 23/12.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content