Critique

Critique ciné: Le Dernier Loup, paysages et loups superbes

© DR
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

AVENTURES | Adaptant un best-seller… chinois, Jean-Jacques Annaud nous emmène en Mandchourie durant la Révolution Culturelle, sur les pas de deux étudiants expédiés à la campagne pour y apprendre la rude vie des éleveurs locaux.

L’Ours (1988) et Deux frères (2004) avaient amplement prouvé le talent de Jean-Jacques Annaud pour le cinéma d’aventures à dominante animalière. Après les plantigrades et les tigres, c’est aux loups que le cinéaste français consacre un film. Adaptant un best-seller… chinois, il nous emmène en Mandchourie durant la Révolution Culturelle, sur les pas de deux étudiants expédiés à la campagne pour y apprendre la rude vie des éleveurs locaux. Limitant le contexte politique à un prudent essentiel (le film est une coproduction franco-chinoise), Annaud se concentre avec bonheur sur la relation avec des loups superbes, admirablement filmés dans des paysages qui ne le sont pas moins.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

  • DE JEAN-JACQUES ANNAUD. AVEC FENG SHAOFENG, SHAWN DOU, ANKHNYAM RAGCHAA. 1 H 55. SORTIE: 25/02.

Partner Content