Critique

Critique ciné: Le Dernier diamant

Le Dernier diamant - Bérénice Bejo © DR
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

FILM POLICIER | Les ingrédients du film de « casse » sont réunis, mais Eric Barbier ne les combine pas de convaincante manière.

Un diamant de très haute valeur. Une vente publique sur fond de manoeuvres suspectes (dont un décès mystérieux). Et un as de la cambriole, sorti de prison et en liberté surveillée, mais tenté par un ultime « coup » avant de se retirer. Les ingrédients du film de « casse » sont réunis, mais Eric Barbier ne les combine pas de convaincante manière. Il ajoute une histoire d’amour (entre le voleur joué par Yvan Attal et la responsable de la vente interprétée par Bérénice Bejo), et quelques secrets de famille gratinés. La mayonnaise ne prend malheureusement qu’au début, avant de se liquéfier dans l’improbable jusqu’à un final grotesque.

  • D’ERIC BARBIER. AVEC YVAN ATTAL, BÉRÉNICE BEJO, JEAN-FRANÇOIS STÉVENIN. 1H48. SORTIE: 30/04.
Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content