Critique

[Critique ciné] King Arthur: Legend of the Sword, parfois magique mais souvent fatigant

Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

AVENTURES | Quel mélange proposé par cette nouvelle tranche de légende arthurienne façon blockbuster obligé!

[Critique ciné] King Arthur: Legend of the Sword, parfois magique mais souvent fatigant

Une (grosse) pincée de Lord of the Rings, une autre (plus petite) de Game of Thrones, des scènes d’arts martiaux (Kung fu compris…) et même de la tchatche « cockney » comme l’aime tant Guy Ritchie. La vie de famille agitée des Pendragon -le justicier Arthur contre Vortigern le félon- fait assaut de ralentis héroïques et d’effets spéciaux souvent impressionnants. C’est bruyant, par endroits magique, mais sans âme et souvent fatigant. On repense à The Holy Grail, la satire géniale des Monty Python, et au somptueux Excalibur de John Boorman. Ça soulage…

De Guy Ritchie. Avec Charlie Hunnam, Astrid Bergès-Frisbey, Jude Law. 2h07. Sortie: 10/05. **(*)

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content