Critique

[Critique ciné] It Chapter Two, ponctuellement très inventif

Nicolas Clément
Nicolas Clément Journaliste cinéma

HORREUR | Beaucoup trop long, Ça Chapitre 2 peine à faire exister ses personnages en tant qu’adultes.

Plus gros succès mondial de l’Histoire pour un film d’horreur, le très réussi premier chapitre (2017) de la nouvelle adaptation du roman-monstre de Stephen King lorgnait aussi bien le classique d’époque Stand by Me que le succès récent de Stranger Things. Situant son action 27 ans plus tard, cette suite, chargée, multiplie les références (La Chose de Carpenter) et les caméos (King lui-même, mais aussi Xavier Dolan ou Peter Bogdanovich) avec gourmandise. Beaucoup (beaucoup) trop long, It Chapter Two peine hélas à faire exister ses personnages en tant qu’adultes, les meilleurs moments relevant systématiquement des flash-back avec les enfants. Mais le film reste ponctuellement très inventif au niveau visuel.

D’Andy Muschietti. Avec James McAvoy, Jessica Chastain, Bill Hader. 2h49. Sortie: 11/09. ***

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content