Critique

[Critique ciné] Grand froid, noir et décalé

Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

COMÉDIE NOIRE | Une comédie d’humour noir et décalé qui part bien, pose lieux et personnages avec cohérence, puis qui malheureusement s’égare.

[Critique ciné] Grand froid, noir et décalé

Sa société de pompes funèbres marche au tout petit trot. Au point qu’Edmond Zweck (Olivier Gourmet) envisage de se séparer de son fidèle bras droit Georges (Jean-Pierre Bacri). Un mort livré -un peu vite, peut-être- par sa veuve viendra-t-il changer la donne? Réponse dans une comédie d’humour noir et décalé qui part bien, pose lieux et personnages avec cohérence, puis qui malheureusement s’égare dans la campagne enneigée en même temps que le corbillard où Georges et son jeune collègue Eddy (Arthur Dupont) convoient le défunt vers sa dernière demeure. Dommage pour un tandem Gourmet-Bacri qui finit par donner lui-même quelques signes de fatigue…

De Gérard Pautonnier. Avec Jean-Pierre Bacri, Arthur Dupont, Olivier Gourmet. 1h26. Sortie: 30/08. **(*)

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content