Critique

[Critique ciné] Godzilla – King of the Monsters: Godzilla en mode thermonucléaire

© dr
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

ACTION – SCIENCE FICTION | Godzilla en mode thermonucléaire, ce n’est pas rien!

Godzilla en mode thermonucléaire, ce n’est pas rien! Dommage que pour voir cette image des plus impressionnantes, il nous ait fallu deux bonnes heures d’un récit poussif et hautement prévisible… L’histoire d’une menace des Titans (créatures ressurgissant de l’oubli et présumées « premiers dieux sur Terre ») qui fait de l’ennemi Godzilla l’ultime recours de l’humanité. Pardonnée, sa destruction de San Francisco dans le premier film de la (nouvelle) série; sus à l’ennemi, le dragon à trois têtes! Avec une 3D inutile, un message écolo et un sous-récit familial des plus dispensables. Les films de Godzilla produits dans son Japon natal garderont la préférence des fans sur un film américano-chinois bien décevant.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

De Michael Dougherty. Avec Vera Farmiga, Kyle Chandler, Millie Bobby Brown. 2 h 12. Sortie: 29/05.

Partner Content