Critique

[Critique ciné] Edmond, un divertissement plaisant

Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

COMÉDIE DRAMATIQUE | Le jeune Edmond Rostand n’est pas encore un auteur célèbre quand il entreprend d’écrire l’oeuvre qui lui assurera le succès et la postérité: Cyrano de Bergerac.

[Critique ciné] Edmond, un divertissement plaisant

Un monument du théâtre, dont la création fut une aventure des plus animées… La pièce d’Alexis Michalik, créée en 2016 à Paris et couronnée de cinq Molière, ne pouvait que susciter une adaptation cinématographique. Michalik réalise le film lui-même, avec une certaine verve mais sans recréer toute la magie d’une réussite scénique des plus excitantes. Edmond, le film, se disperse un peu, verse dans l’imagerie convenue, sans heureusement perdre une drôlerie et une énergie qui en font un divertissement plaisant.

D’Alexis Michalik. Avec Thomas Solivérès, Olivier Gourmet, Mathilde Seigner. 1h50. Sortie: 09/01. ***

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content