Critique

[Critique ciné] Dolittle, un spectacle familial à la bonne humeur communicative

Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

Après la mort de son épouse, l’aventurière Lily, le génial Dr. Dolittle ne sort plus de la propriété où il vit entouré de ses amis animaux. Celui qui parle à toutes les créatures fuit désormais l’humanité. L’irruption d’un gamin voulant faire soigner un écureuil, et la nouvelle du proche décès de la reine, sa bienfaitrice, le feront sortir de son morose isolement… Recréant avec plaisir un rôle où brillèrent Rex Harrison et Eddie Murphy, Robert Downey Jr. peut s’appuyer sur des partenaires joliment animés en images de synthèse (ours, gorille, oie, tigre, perroquet, entre autres). L’histoire n’est certes pas des plus prenantes, mais les gags pleuvent, souvent hilarants. Et la bonne humeur de ce spectacle familial est communicative.

Aventure/comédie. De Stephen Gaghan. Avec Robert Downey Jr., Carmel Laniado, Antonio Banderas. 1h46. Sortie: 29/01. ***

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content