Critique

[Critique ciné] Cigarettes et chocolat chaud, à savourer

Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

COMÉDIE | Autour d’un Gustave Kervern parfait dans son rôle, Sophie Reine signe une comédie tendre, rebelle et teintée de folie douce.

[Critique ciné] Cigarettes et chocolat chaud, à savourer

Ils s’étaient rencontrés à une manif, en avaient fait beaucoup d’autres ensemble, s’étaient mariés et avaient eu deux filles. La mort les ayant séparés, Denis élève désormais seul Janine et Mercredi, avec beaucoup de coeur mais dans la gêne financière et de manière bordélique. Au point de voir les autorités débarquer, soupçonnant le père de ne pas remplir ses obligations… Autour d’un Gustave Kervern parfait dans son rôle, Sophie Reine signe une comédie tendre, rebelle et teintée de folie douce. Ce film excentrique sourit aux marginaux et rêve d’un monde meilleur. A savourer malgré ses maladresses!

DE SOPHIE REINE. AVEC GUSTAVE KERVERN, CAMILLE COTTIN, HÉLOÏSE DUGAS. 1H38. SORTIE: 21/12. ***(*)

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content