Critique

Critique ciné: Angélique

Angélique - Nora Arnezeder © DR
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

DRAME/AVENTURES | Les remakes se ramassent à la pelle, dans le cinéma français comme à Hollywood. Et tous ne sont pas, loin de là, justifiés par d’autres considérations que purement commerciales.

Ainsi de cette nouvelle version des aventures de l’héroïne créée par les romanciers Anne et Serge Golon, celle-là même que Michèle Mercier incarna dans les années 60. Un demi-siècle après Angélique, marquise des anges, la jeune et jolie Nora Arnezeder reprend le rôle de la fille mariée de force à un seigneur d’âge mûr et balafré (Gérard Lanvin remplace Robert Hossein). La reconstitution d’époque -celle de Louis XIV- est soignée, mais que tout cela manque d’élan, d’émotion, de souffle romanesque!

  • D’ARIEL ZEITOUN. AVEC NORA ARNEZEDER, GÉRARD LANVIN, TOMER SISLEY. 1H53. SORTIE: 18/12.
Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content