Critique

[critique ciné] Adieu Paris: bienvenue au déjeuner annuel des vieux de la vieille

Le film joue de la collusion entre les comédiens et leur rôle, nourrit la confusion via une réalisation fluide, nous donnant, par instant, l’impression de partager ce déjeuner à la Closerie des Lilas.

Bienvenue au déjeuner annuel des vieux de la vieille. Huit convives perclus de rhumatismes et de mauvaise foi. Huit légendes, huit hommes d’esprit et de lettres qui comme chaque année attendent un invité surprise, et deux participantes qui s’invitent au banquet: la vieillesse et la mort. Les vieux, ce sont Arditi, Berroyer, Le Coq, Prévost, Murat, Stévenin, ou Depardieu, qui fait son arlésienne. François Damiens, lui, joue les entre-deux, tandis que Poelvoorde tient le rôle de l’invité surprise qui tombe comme un cheveu dans la soupe. Le film joue de la collusion entre les comédiens et leur rôle, nourrit la confusion via une réalisation fluide, nous donnant, par instant, l’impression de partager ce déjeuner à la Closerie des Lilas, et d’assister au chant du cygne d’une certaine vision de la camaraderie masculine, virile et avinée, faite de bons mots et d’émotions retenues. On pourrait être tenté de les balayer du revers de la main, ces vieux mâles blancs de plus de 60 ans, et pourtant, on ne peut s’empêcher de les observer par curiosité anthropologique, avec une certaine tendresse même. On se demande si ce n’est pas un témoignage poético-scientifique sur les dernières heures d’une espèce en voie de disparition que nous propose Édouard Baer. Adieu Paris ne s’adresse pas tant à la ville elle-même qu’à l’idée qu’ont pu s’en faire les protagonistes du film dans leur jeunesse. Même si ce bon vieux temps est résolument le leur, et pas forcément le nôtre, rien n’empêche d’en goûter la nostalgie, sans complaisance mais avec une certaine mélancolie, et de prendre plaisir à les voir cabotiner, peut-être une dernière fois.

D’Édouard Baer. Avec Pierre Arditi, Jackie Berroyer, François Damiens. 1 h 36. Sortie: 26/01. ***

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content