Critique

Critique ciné: Adieu au langage, le meilleur Godard depuis longtemps

Adieu au langage © DR
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

ESSAI | Depuis ses débuts et le fulgurant A bout de souffle (1960), Jean-Luc Godard questionne et dynamite les codes du langage cinématographique.

Près d’un demi-siècle plus tard, et de surprenante manière après plusieurs essais point trop convaincants, le vétéran franco-suisse (84 ans depuis le 3 décembre) nous rappelle à quel point sa démarche intellectuelle est aussi poétique, alimentée cette fois par l’utilisation d’une 3D réinventée. Adieu au langage est son meilleur film depuis longtemps. Il y est question du couple, d’enfants et surtout… de chiens. D’art aussi, bien sûr! C’est intense, complexe, lumineux, avec moins de formules rabâchées que dans les derniers films de JLG.

  • DE JEAN-LUC GODARD. AVEC HÉLOÏSE GODET, ZOÉ BRUNEAU, KAMEL ABDELLI. 1H10. SORTIE: 17/12.
Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content