Critique

[Critique ciné] 47 Meters Down joue avec nos nerfs

Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

ÉPOUVANTE/HORREUR | Les squales affamés ne sont pas le seul danger mortel menaçant deux soeurs en vacances au Mexique.

[Critique ciné] 47 Meters Down joue avec nos nerfs

Le rêve de vacances paradisiaques au Mexique pour deux soeurs très complices vire au cauchemar infernal quand l’idée d’une courte plongée ludique en cage à requin les piège au fond de l’océan. Les squales affamés n’étant pas le seul danger mortel menaçant les jeunes femmes. Car la réserve d’oxygène contenue dans leurs bonbonnes s’épuise en effet très vite… 47 Meters Down joue plutôt bien la carte du film de survie à rebondissements. Les frissons s’y trouvent généreusement dispensés, même si d’originalité il n’est pas vraiment question dans un spectacle jouant avec nos nerfs de spectateurs captifs.

De Johannes Roberts. Avec Mandy Moore, Claire Holt, Matthew Modine. 1h27. Sortie: 28/06. ***

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content