Critique

[à la télé ce soir] Quand l’inspecteur s’emmêle

© DR
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

Ce deuxième épisode de l’hilarante saga de l’inspecteur Clouseau est pour beaucoup de fans le meilleur de la série.

Réalisé dans la foulée d’un premier film (La Panthère rose, 1963) au triomphe commercial inattendu, il offre au génial Peter Sellers l’occasion d’une composition marquante, irrésistible de drôlerie, tout en mettant en place des situations qui deviendront récurrentes par la suite -notamment les entraînements d’arts martiaux avec le serviteur de Clouseau Cato, joué par Burt Kwouk, et la haine irrépressible vouée à l’inspecteur par son collègue Dreyfus, qu’incarne Herbert Lom. Au coeur du scénario, un meurtre dont est soupçonnée une domestique (Elke Sommer) dont Clouseau ne veut pas croire à la culpabilité. Du cousu main pour Blake Edwards et son comédien fétiche. Avec bien sûr en prime le générique en dessin animé et la musique mémorable de Henry Mancini.

Comédie policière de Blake Edwards. Avec Peter Sellers, Elke Sommer, George Sanders. 1964. ****

Dimanche 02/01, 22h50, Arte.

Partner Content