Critique

[à la télé ce soir] Les Contes d’Hoffmann

© FAA / ZDF
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

On le croyait perdu, inscrit au trop long inventaire des grands films « muets » disparus. Mais le voici retrouvé, restauré et flanqué d’un accompagnement musical tout neuf!

Un événement, car cette adaptation des Contes d’Hoffmann est l’une des meilleures jamais faites du chef-d’oeuvre lyrique d’Offenbach. L’acteur, producteur, scénariste et réalisateur autrichien Max Neufeld y déploie ses multiples talents, interprétant lui-même le rôle d’E.T.A. Hoffmann dans une intrigue qui s’inspire des nouvelles du célèbre écrivain prussien. Faute de pouvoir utiliser la musique souvent superbe d’Offenbach, Neufeld transpose remarquablement l’univers fantastique de son opéra, où il est notamment question d’un amour impossible pour une poupée, un automate. À découvrir sans faute, même si le souvenir de la merveilleuse et flamboyante adaptation de 1951 par Powell et Pressburger reste sans doute inégalable.

Drame fantastique de Max Neufeld. Avec Max Neufeld, Kitty Hulsch, Josef Zetenius. 1923. ****

Lundi 25/10, 00h50, Arte.

Partner Content