Critique

À la télé ce lundi soir: Serpico

Al Pacino dans Serpico © DR
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

Al Pacino est extraordinaire dans le rôle titulaire d’un film que Sidney Lumet tourne avec un réalisme rugueux.

Une histoire vraie est au coeur de ce formidable polar. Celle de Franck Serpico, un flic new-yorkais aux méthodes personnelles et à la dégaine étonnante. Un enquêteur aimant travailler « undercover » et que la corruption ambiante dans son département met de plus en plus mal à l’aise. Refusant lui-même de devenir un ripoux, il va être pris pour cible par des collègues que son honnêteté dérange. Désormais visé tout à la fois par le milieu et une partie de la police, Serpico connaîtra une terrifiante descente aux enfers, sans jamais renoncer à son intégrité… Al Pacino est extraordinaire dans le rôle titulaire d’un film que Sidney Lumet tourne avec un réalisme rugueux. La dénonciation de la corruption s’exprime dans une trajectoire personnelle intense, extrême et très révélatrice. Quarante ans plus tard, l’impact de ce coup de force n’a pas faibli!

  • FILM POLICIER DE SIDNEY LUMET. AVEC AL PACINO, JOHN RANDOLPH, TONY ROBERTS. 1973.
  • Ce samedi 28 mars à 01h05 sur Arte.
Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content