Critique

À la télé ce jeudi soir: The Artist

The Artist © Warner Bros France
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

Hollywood, 1927. George Valentin est une vedette du cinéma muet à qui tout sourit. L’arrivée des films parlants va le faire sombrer dans l’oubli. Peppy Miller, jeune figurante, va elle, être propulsée au firmament des stars.

De Cannes aux Oscars en passant par un retentissant succès public et critique, la route de The Artist fut semée d’étoiles. Pourtant, au départ, beaucoup criaient au casse-cou devant le projet d’Hazanavicius (la série des OSS 117) de tourner un film muet et en noir et blanc… Défiant toutes les réserves, le talentueux réalisateur français réussit son hommage au 7e art, incarné par une vedette des années 20 (Jean Dujardin) que menace l’arrivée du parlant. L’acteur vivra une belle mais fragile histoire d’amour avec une jeune collègue (Bérénice Bejo) dont l’ascension vers la gloire accompagnera son propre déclin. The Artist est une merveille, un grand spectacle plein d’humour mais aussi d’émotion, remarquablement situé dans des décors hollywoodiens, avec une reconstitution d’époque extraordinairement soignée (le moindre figurant est crédible). A voir, à revoir et à savourer!

  • COMÉDIE DE MICHEL HAZANAVICIUS. AVEC JEAN DUJARDIN, BÉRÉNICE BEJO, JOHN GOODMAN. 2011.
  • Ce jeudi 15 mai à 20h45 sur France 3.
Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content