Critique

A la télé ce dimanche soir: Sex and the City, le film

Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

La très fameuse série télévisée, lancée en 1998 sur la chaîne HBO, et inspirée par une volée d’articles autobiographiques de Candace Bushnell parus dans le New York Observer, a chamboulé la manière dont les relations amoureuses étaient abordées au petit écran.

La très fameuse série télévisée, lancée en 1998 sur la chaîne HBO, et inspirée par une volée d’articles autobiographiques de Candace Bushnell parus dans le New York Observer, a chamboulé la manière dont les relations amoureuses étaient abordées au petit écran. Le cocktail de franchise par endroits corrosive, de sensualité assumée, d’humour et d’ironie quelquefois mordante, a su séduire un large public, pas seulement féminin. Le cinéma ne pouvait que s’intéresser tôt ou tard à ce phénomène, et en tenter l’adaptation. On retrouve bien évidemment dans l’adaptation cinématographique le personnage joué par Sarah Jessica Parker: Carrie Brad-shaw. Laquelle mène le jeu d’un scénario où les quatre copines new-yorkaises, un tantinet assagies, se révèlent prêtes à s’enflammer à nouveau quand un orage intime vient bousculer une existence désormais plus calme et conformiste… Tout de même moins pétillant qu’à la télé!

Comédie de Michael Patrick, avec Sarah Jessica Parker, Kim Cattrall, Cynthia Nixon, 2007. A 20.45 sur France 2.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content