Un documentaire sur Alexeï Navalny en cours de production

Ce film documentaire sera diffusé sur les plateformes de streaming CNN Films et HBO Max. © CNN Films/HBO Max

CNN et HBO Max font équipe pour un documentaire inédit sur la vie d’Alexeï Navalny, le principal opposant au gouvernement du président Vladimir Poutine et militant anticorruption.

Tourné au fur et à mesure des faits, le documentaire Navalny raconte la tentative d’assassinat par empoisonnement d’Alexeï Navalny en août 2020. Il fait des découvertes choquantes sur l’attaque qu’il a vécue et décide de retourner chez lui pour se reposer. Mais en janvier 2021, alors qu’il rentre en Russie, il se fait arrêter dès son arrivée à Moscou et est directement placé en détention.

« Nous sommes reconnaissants d’avoir l’opportunité de partager l’histoire captivante d’Alexey avec le monde« , a déclaré Courtney Sexton, vice-président senior de CNN Films. « Avec un accès inégalé à Alexeï lui-même, Daniel et toute l’équipe ont délivré un thriller fascinant et brut. »

Daniel Roher, réalisateur du film Once Were Brothers, présenté lors de la soirée d’ouverture du Festival international du film de Toronto 2019, a déclaré: « Être aux premières loges de l’histoire pendant le tournage du film a été une expérience bouleversante. Je suis reconnaissant à CNN Films et HBO Max pour leur soutien indéfectible et leur engagement à amplifier l’incroyable histoire d’un homme et son combat contre un régime autoritaire. » Le film sortira sur les plateformes de streaming CNN Films et HBO Max.

Pour rappel, Alexeï Navalny était en voyage lorsqu’il est tombé gravement malade. Il a été emmené d’urgence dans un hôpital à Omsk, en Sibérie, où il a passé de nombreux tests de dépistage. Les médecins russes ont alors recueilli des résultats négatifs. Toujours inconscient, il est ensuite transporté à Berlin pour être pris en charge dans la capitale allemande. Il est prouvé qu’un agent neurotoxique de type Novitchok aurait été utilisé contre l’opposant russe. Mais le gouvernement russe dément fermement cette information. Navalny sort de l’hôpital en septembre 2020, une fois que son état s’est stabilisé. Peu après, l’OIAC (l’Organisation pour l’Interdiction des Armes Chimiques) confirme la thèse d’empoisonnement. En janvier 2021, le militant russe annonce son retour au pays, mais son avion se fait détourner. Il se fait arrêter par la douane, puis mettre en détention, sous prétexte de violation d’un contrôle judiciaire durant sa période de convalescence en Allemagne.

Amandine Fossoul

Partner Content