Critique | Télé

[à la télé ce soir] Marie Trintignant, le choix du jeu

3,5 / 5
3,5 / 5

Titre - Marie Trintignant, le choix du jeu

Genre - Documentaire

Réalisateur-trice - Sandrine Dumarais

Quand et où - Vendredi 29/04, 20h30, La Trois.

Julien Broquet
Julien Broquet Journaliste musique et télé

« Ma mère m’a dit: « Oh, non, ne fais pas ça. Toutes les actrices sont malheureuses . » Et mon père m’a dit: « Tu vas voir, c’est très amusant… » C’est vrai que c’est très amusant. Et j’ai mis dix ans à être heureuse. Les deux avaient raison. » Si Nadine Trintignant consacrait récemment un documentaire ( Tes rêves brisés) à sa Marie, lettre d’amour d’une maman à sa fille partie trop tôt, Le Choix du jeu est davantage marqué par son père Jean-Louis, extrêmement touchant, débordant d’admiration et d’amour pour l’enfant, la femme, l’actrice. Entre deux extraits de films et des séquences d’archives, Bernie Bonvoisin parle de sa présence et de sa justesse. Irène Jacob la décrit exploratrice. « Elle arrivait à donner beaucoup de grâce et de légitimité à tous les personnages douloureux, décalés, déphasés, commente Pierre Salvadori. Mythomane, érotomane, cleptomane… Tous les trucs en mane, c’était pour Marie. » Un portrait classique mais intéressant.

Partner Content