Critique | Séries/Télé

[à la télé ce soir] Un été à la Garoupe

© Centre Pompidou, MNAM-CCI
Julien Broquet
Julien Broquet Journaliste musique et télé

On aura rarement été aussi intéressé et fasciné par un film et des photos de vacances…

En 1937, sur les hauteurs d’Antibes, dans le village de Mougins, Pablo Picasso attend ses amis surréalistes. Pendant quelques semaines, lui et Dora Maar, le poète Paul Éluard et son épouse Nusch, Lee Miller et son futur mari le collectionneur britannique Roland Penrose, le photographe et cinéaste Man Ray et sa compagne Adrienne Fidelin, jeune danseuse guadeloupéenne, vont partager leurs vacances, leur passion pour l’art, leur amitié et plus puisque affinités. Ray, qui veut tester une nouvelle pellicule couleur, filme le village, ses potes et leurs batifolages sur la plage de la Garoupe, où ils passent toutes leurs matinées. Sur une musique originale de Michel Portal, la voix off de Jean-Marc Barr retrace le parcours de chacun et leurs relations tant artistiques qu’amoureuses. Plaisir, liberté, création… Ce documentaire raconte aussi brièvement l’après. Lee Miller qui sera la première photographe à révéler l’horreur des camps. Nusch qui mourra dans la rue à 40 ans d’une attaque cérébrale. On aura rarement été aussi intéressé et fasciné par un film et des photos de vacances…

Documentaire de François Lévy-Kuentz. ***(*)

Vendredi 25/03, 22h40, France 5.

Partner Content