Critique | Séries/Télé

[à la télé ce soir] The Breakfast Club

Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

Un groupe de lycéens se retrouve en retenue un samedi matin. Tous très différents, voire opposés, ils vont apprendre -l’espace d’une journée de contrainte- à se connaître et à agir ensemble…

Plongée dans l’univers d’une high school américaine comme il y en a tant, The Breakfast Club fait le portrait de toute une jeunesse à travers l’observation de cinq adolescents punis pour des raisons diverses. John « le délinquant », Claire « la fille à papa », Brian « le surdoué », Andy « le sportif » et Allison « la bizarre » sont des personnages certes assez stéréotypés, mais l’interprétation aussi talentueuse que crédible, le regard à la fois empathique et lucide du réalisateur-scénariste John Hughes les font vivre devant nous de manière captivante. Grand succès aux États-Unis, The Breakfast Club est aussi devenu un film culte. Il offre le reflet d’une génération sur fond de système éducatif et social, avec vérité mais également avec un grand sens du spectacle.

Comédie dramatique de John Hughes. Avec Judd Nelson, Molly Ringwald, Emilio Estevez. 1985. ****

Vendredi 22/04, 21h00, France 5.

Partner Content