Rentrée gaming: les jeux vidéo qu’on attend le plus

Michi-Hiro Tamaï Journaliste multimédia

La culture souffre depuis le début de la crise sanitaire. Même si rien n’est réglé et que certains pans entiers du secteur sont toujours à l’arrêt, on ne va pas bouder son plaisir de voir arriver dans les prochaines semaines un contingent de nouveaux jeux vidéo. Tour d’horizon.

Cyberpunk 2077

Édité et développé par CD Projekt RED, disponible sur Google Stadia, PlayStation 4, Xbox One et PC, ultérieurement sur PS5 et Xbox Series X. Sortie le 19/11.

Du catalogue de Netflix aux vitrines des librairies, l’univers de Witcher a dépassé les frontières du jeu vidéo. Witcher 3: Traque sauvage explosait, de fait, la définition de jeu de rôle et de monde ouvert il y a cinq ans. Très attendu, Cyberpunk 2077, la nouvelle virée de CD Projekt, s’annonce comme un open world plus grand et plus complexe que leur précédente création. Ce FPS transhumaniste démarrant au choix dans les bas-fonds ou au sein de l’élite corporate de Night City s’impose comme un fantasme pour les fans de Blade Runner. Pilotage automobile, création de personnage vertigineuse, résolution de conflits par le dialogue… Ses nombreuses couches de gameplay s’habilleront d’une identité visuelle marquée simulant la vie, la vraie. Sans l’ombre d’un doute, l’événement majeur de 2020 avec Last of Us Part 2.

Rentrée gaming: les jeux vidéo qu'on attend le plus

Yakuza: Like a Dragon

Édité par Sega et développé par Ryu ga Gotoku Studios, disponible sur PlayStation 4, Xbox One et PC, ultérieurement sur PS5 et Xbox Series X. Sortie le 13/11.

Le milieu de la pègre japonaise faiblit depuis les années 90, mais sa vitalité gaming rayonne. Après l’excellent Judgement l’an dernier, la saga des Yakuza accueille ainsi une nouvelle recrue avec Like a Dragon. Ce septième opus de la série lâche la baston directe pour des combats de rue en équipe et au tour par tour. Sortant de 18 ans de prison pour protéger un lieutenant, Ichiban Kasuga y découvre l’anéantissement de son clan. Un point de départ de bon augure pour découvrir les bas-fonds colorés de Yokohama.

Rentrée gaming: les jeux vidéo qu'on attend le plus

I Am Dead

Édité par Annapurna Games et développé par Hollow Ponds, disponible sur PC et Nintendo Switch. Sortie en septembre.

Souvent trivialisée dans les jeux vidéo, la mort prend des couleurs et de la profondeur sur I Am Dead. Ce puzzle game aux tons pastel se glisse dans la peau du curateur décédé d’un musée insulaire. Accompagné par son chien dans l’au-delà, ce dernier voit à travers les objets et les gens qui l’entourent. De l’intimité d’un grille-pain à celui d’un terrier de renard, ces vues en coupe hypnotisantes et dynamiques aident le joueur à trouver des objets pour éviter une catastrophe sur l’île. Un trip ludique et poétique prometteur des créateurs de Hohokum.

Rentrée gaming: les jeux vidéo qu'on attend le plus

Baldur’s Gate III

Édité et développé par Larian Studios, disponible sur Google Stadia et PC. Sortie le 30/09.

Monument du jeu de rôle qui portait BioWare (Mass Effect, Neverwinter Nights…) au firmament voici plus de 20 ans, Baldur’s Gate signe un retour attendu dans les mains de Larian Studios. Lancé de dés 20, options par centaines, univers marqué par le comportement du joueur… Le studio gantois derrière la série des Divinity entend plus que jamais transposer l’expérience d’un jeu de rôle papier en jeu vidéo. Son nouveau moteur graphique devrait rendre hommage aux feuilles de papier, crayons et maîtres de jeu de Donjons et Dragons.

Rentrée gaming: les jeux vidéo qu'on attend le plus

Genesis Noir

Édité par Fellow Traveller et développé par Feral Cat Den, disponible sur PC et Mac. Sortie en septembre.

Du big band au Big Bang, Genesis Noir tente de sauver une histoire d’amour en empêchant l’expansion de l’univers. Ce jeu d’aventure gentiment perché s’inspire notamment des films noirs américains et d’illustrations des années 60 pour placer le jazz (Sun Ra notamment) au centre de son gameplay. Ses animations psychédéliques proches de Fantasia de Disney devraient le hisser au niveau d’expériences poétiques comme Gris ou Ape Out. Le tout dans un univers proche des contes fantastiques de l’écrivain italien Italo Calvino.

Mais aussi

Rentrée gaming: les jeux vidéo qu'on attend le plus

Une pluie de jeux de rôle s’abat sur les gamers en cette rentrée. Au-delà de Baldur’s Gate III (voir ci-dessus), Necromunda: Underhive Wars devrait honorer le jeu de plateau de Game Workshop qu’il adapte derrière les manettes. Les Montréalais indés de Rogue Factor -applaudis pour Mordheim: City of the Damned il y a cinq ans- se cachent en effet derrière ce RPG tactique. Optant lui aussi pour un gameplay où le terrain est la clef, Wasteland 3 marque, de son côté, le come-back du grand-père des jeux vidéo apocalyptiques (y compris Fallout). Son monde glacé et peuplé de mechas animaliers géants fera également face à Star Renegades, un jeu de rôle / rogue like / tactique / tour par tour dont le pixel art hyper fouillé électrise la scène indé.

Visant plus les trentenaires et les quadras que les kids accros à Fortnite, ces productions se complèteront d’autres gameplays pour adultes consentants. Paradise Killer, un jeu d’aventure un peu barge, semble ainsi plonger dans un compte Instagram 80’s tandis que, toutes couleurs dehors, Going Under se glisse dans la peau d’un stagiaire exploité, en mode action RPG. Au rayon jeux de plateforme, signalons enfin le nouveau mode deux joueurs coop de Spelunky 2, le retour de Crash Bandicoot 4: It’s About Time et les lignes psychédéliques de Spinch. Ou comment prendre du recul avant de sauter dans les imminentes PlayStation 5 et Xbox Series X.

Partner Content