Critique | Musique

tUnE-yArDs – Whokill

POP | En 2009, on avait été bluffé par Bird-Brains, drôle d’oiseau à la production lo-fi, tout droit sorti du cerveau un peu dérangé de Merrill Garbus. Nettement plus propre et produit mais tout aussi givré et audacieux, Whokill est à nouveau un disque bizarre. Bizarre dans le sens de surprenant. Plein d’idées et sans complexe. Débordant d’énergie, d’enthousiasme et de vitalité. tUnE-yArDs peut vous faire entendre l’Amérique, la Jamaïque et surtout l’Afrique. Janis Joplin, Fela voire Prince… Quitte à ce que ce soit dans une seule et même chanson. Insaisissable, la fille d’Oakland joue avec sa voix et les percussions comme s’y amuse une Camille dans la chanson française. Le monde (de tUnE-yArDs) est à vous.

tUnE-yArDs, Whokill, distribué par 4AD, ****

En concert le 3/6 à l’Ancienne Belgique

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

J.B.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content