Ten Years After et Alvin Lee, 50 ans de blues rock (vidéos)

© Reuters
FocusVif.be Rédaction en ligne

L’ex-leader de Ten Years After, Alvin Lee, est décédé ce mercredi. En près de 50 ans de carrière, il a participé à plusieurs monuments du blues rock.

Formé en 1964 par le guitariste Alvin Lee -décédé à l’âge de 68 ans- et Leo Lyons, le groupe prend ensuite la forme d’un quatuor et devient Ten Years After en 1967. C’est le titre I’m Going Home joué à Woodstock en août 1969 qui les propulse sur le devant de la scène blues rock. Ils ont déjà trois albums à leur actif.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Cricklewood Green, sorti en 1970, est leur premier album à succès. Le single Love Like A Man fait partie des hits du groupe.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

En 1971, sort sur A Space in Time, un de leurs morceaux les plus connus, I’d Love to Change the World.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Le groupe se sépare en 1975 avant de reprendre son activité de façon ponctuelle depuis 1983, puis de façon continue depuis 2002, sans leur guitariste. Alvin Lee, de son côté, a mis en place d’autres collaborations dès 1973. Il enregistre l’album On the Road to Freedom avec le chanteur de gospel Mylon LeFevre, sur lequel on retrouve notamment George Harrison et Ron Wood. So Sad a été écrite par le Beatle.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Une autre collaboration avec George Harrison fait date dans la carrière d’Alvin Lee: The Bluest Blues, sorti sur l’album 1994.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

En 2012, il sort son dernier album, Still on the Road to Freedom, en écho à sa première échappée hors de Ten Years After. Sur le site Internet du groupe, Leo Lyons fait part de sa tristesse, quelques heures après l’annonce de son décès: « Il va beaucoup me manquer. Il a été une inspiration pour toute une génération de guitaristes. » A n’en pas douter, certains feront retentir leur I’m Going Home en hommage.

(source)

Partner Content