Stromae est « hors norme » pour la France

Stromae aux 15e NRJ Music Awards © IMAGEGLOBE/Valery Hache
FocusVif.be Rédaction en ligne

Meilleure vente de l’année, « Racine Carrée » de Stromae s’est écoulé à 1,1 million d’exemplaires en quatre mois, de fin août à fin décembre, en France.

Après dix années de chute continue, 2013 a été une année d' »accalmie » pour le marché du disque en France, a annoncé mercredi le Snep, principal syndicat de producteurs de disque.

Meilleure vente de l’année, « Racine Carrée » de Stromae a atteint un niveau de vente « hors norme » qui n’avait plus été atteint depuis la sortie de la bande-originale des « Choristes » il y a dix ans.

« Random Access Memories » de Daft Punk et « Subliminal » de Maître Gims, respectivement deuxième et troisième meilleures ventes de l’année, se sont tous deux écoulés à plus de 500.000 exemplaires en 2013. Au total, 17 des 20 meilleures ventes de l’année ont été réalisées par des albums chantés en français.

2013 est « une année qui nous a fait du bien, au cours de laquelle l’industrie du disque a pu reprendre son souffle » après dix ans de « mutation dans la douleur où elle a perdu 60% de sa valeur », s’est d’ores et déjà félicité le président du Snep, Stéphane Le Tavernier, lors d’un déjeuner de presse. « Pour autant, nous ne tirons pas de conclusion ou de tendance, car 2013 a été une année atypique, marquée par un nombre important d’albums qui ont trouvé leur audience et où les sorties ont été bien réparties tout au long de l’année », a-t-il ajouté.

L’année 2013 a également été marquée par une « mutation dans la mutation » avec l’amorce d’une restructuration du marché numérique. Celui-ci est resté stable dans son ensemble et représente 26% du chiffre d’affaires global du secteur.

Mais pour la première fois depuis son apparition il y a dix ans, le téléchargement a connu un « léger fléchissement » en valeur. Le streaming poursuit sa progression, mais de façon encore insuffisante pour assurer la croissance du marché.

Partner Content