Critique | Musique

Sarabeth Tucek – Get Well Soon

SONGWRITING | Le second album solo de cette Américaine de 39 ans sera son souvenir: aidée d’une voix pure et habitée, Sarabeth a tissé des chansons funambules où des moments cristallins se voient soudain fusillés par des guitares dévorantes.

SONGWRITING | « C’est dur d’expliquer la férocité du chagrin qui s’est emparé de moi lorsque mon père est mort. J’ai vraiment pensé que cela allait me tuer… J’ai donc voulu me rappeler ce à quoi j’avais survécu. » Le second album solo de cette Américaine de 39 ans sera donc son souvenir: aidée d’une voix pure et habitée, Sarabeth a tissé des chansons funambules où des moments cristallins se voient soudain fusillés par des guitares dévorantes. Ce jeu d’ombre entre la lumière et le noir absolu se promène sur des mélodies en accords mineurs, au spleen prononcé. L’expérience de l’auditeur est de se laisser porter par ce fleuve d’émotions sans nécessairement en analyser le courant. Un disque qui plaira aussi aux fans de Laura Marling.

PH.C.

Sarabeth Tucek, Get Well Soon, distribué par PIAS. ***

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content