Critique | Musique

Richard Thompson – Electric

Philippe Cornet
Philippe Cornet Journaliste musique

ROCK | En disant du bien de ce 22e album du sexagénaire anglais (1949) ayant connu une première gloire sixties au sein de Fairport Convention, on a conscience que cela ne changera rien à son statut lilliputien du côté de chez nous.

RICHARD THOMPSON, DOUBLE CD ELECTRIC, DISTRIBUÉ PAR ROUGH TRADE. ***

Contrairement à la Flandre, à son Royaume-Uni natal ou aux Etats-Unis, lieu de résidence de Thompson depuis la mi-eighties, le public francophone reste étanche à ce chouette larynx doublé d’une juteuse guitare entre psyché-folk et acid-rock. Suffit pourtant d’écouter Sally B ou le funky Stuck on the Treadmill pour saisir la plénitude du talent en cours.

Partner Content