Critique | Musique

Pond – Beard, Wives, Denim

ROCK | Pond a déjà sorti trois albums et est emmené par Nick Albrook et Jay Watson, respectivement guitariste et batteur de Tame Impala.

POND, BEARD, WIVES, DENIM, DISTRIBUÉ PAR MODULAR. ***

ROCK | Pond. Si ça c’est pas un groupe à découvrir le week-end de Pâques faudra m’expliquer… Pâques, oeuf, Pond… Tu saisis? (d’accord, je sors) En attendant, on n’a pas affaire aux premières cloches venues. Pond a déjà sorti trois albums et est emmené par Nick Albrook et Jay Watson, respectivement guitariste et batteur de Tame Impala. Enregistré en quelques jours dans une ancienne ferme australienne, le quatrième, Beard, Wives, Denim, fait péter psychédélisme, classic rock, pop et glam dans un chaudron drogué où semblent fristouiller Led Zep, Bowie, T-Rex (You Broke My Cool) et occasionnellement les Beatles (Dig Brother). Il manque quelques vrais grands morceaux à ce disque mais les vibes et le son sont là. Ben oui, comme chez Tame Impala.

J.B.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content