Critique | Musique

Luc Van Acker – The Ship

ÉLECTRO-ROCK | Choeurs suaves, batterie programmée, synthés pimpants, cuivres de passage, guitares saillantes, forment un magma électro-funk qui rappelle Talking Heads.

Luc Van Acker, The Ship, distribué par EMI. ****

Écouter l’album sur Spotify.

ÉLECTRO-ROCK | Choeurs suaves, batterie programmée, synthés pimpants, cuivres de passage, guitares saillantes, forment un magma électro-funk qui rappelle d’autant plus Talking Heads que la voix de Luc Van Acker a les graves cousins de ceux de David Byrne… Mais la musique de ce 1er solo est à la fois plus marécageuse que celles des Têtes parlantes (Rain) tout en égrenant d’autres vertus. C’est bien sa vie qui défile devant les yeux de Van Acker: le duo Zanna avec la chanteuse new-yorkaise Anna Domino (invitée au prochain AB) est aussi une parade amoureuse . D’autres moments sont d’égale intensité (Heart And Soul, The Fear In My Heart), y compris aux instants électros (Feels Like Love), le bonus venant des 9 morceaux rajoutés, dont pas moins de 6 versions de Zanna, signées Technotronic ou Barman/Selah Sue…

Ph.C.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content