Critique | Musique

Critique musique : Ty Segall, toujours fidèle à lui-même sur Hello, Hi

4 / 5
© National
4 / 5

Album - Hello, Hi

Artiste - Ty Segall

Genre - Folk

Label - Drag City/ V2

Julien Broquet
Julien Broquet Journaliste musique et télé

Ty Segall n’est pas un homme d’habitudes. S’il y en a une à laquelle il s’accroche, c’est celle de perpétuellement se réinventer. Pas juste le plaisir du contre-pied: surtout le bonheur et l’excitation de se surprendre soi-même, le besoin permanent de se stimuler, une tentative constante de fuir la monotonie. Puis aussi, tout simplement, l’envie de se secouer et de s’amuser. En une quinzaine d’années, le Californien a signé une vingtaine d’albums. Certains en son nom plus ou moins accompagné. D’autres au sein de groupes (GOGGS, Fuzz) à l’identité souvent tranchée. Ty Segall a sorti des disques avec Mikal Cronin et Tim Presley (White Fence), s’est essayé aux joies de la reprise (Fudge Sandwich), a revisité Harry Nilsson (Segall Smeagol) et Marc Bolan (Ty Rex) et s’est même frotté récemment à l’exercice de la bande originale (pour le documentaire Whirlybird). Il a été batteur-chanteur, a chanté sans jouer, joué sans chanter. Et après avoir incarné l’un des derniers guitar heroes célébrant avec furie le culte de l’électricité (à Twins les louanges éternelles), il signe avec Hello, Hi un album majoritairement acoustique par moments complètement folk. Hello, Hi, qui renvoie à l’état d’esprit de Goodbye Bread et de Sleeper, est sans doute sa collection de chansons la plus sereine et apaisée à ce jour. Il y a du Syd Barrett, des fleurs hippies macérées au LSD et l’air frais de Haight-Ashbury sur cette plaque buvard de folk psychédélique. Un disque rustique, fabriqué seul à la maison, dans un isolement qu’on a tous un peu fréquenté ces dernières années. «I want to start over but who will I be?», chante-t-il. Fidèle à lui-même. Toujours relativement imprévisible.

Le 13/08 au Rivierenhof (Anvers).

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content