Critique | Musique

Critique musique : Oneida revient avec un disque urgent et direct

4 / 5
© National
4 / 5

Album - Success

Artiste - Oneida

Genre - Rock

Label - Joyful Noise

Julien Broquet
Julien Broquet Journaliste musique et télé

“Success”

Un quart de siècle d’existence. Vingt-cinq ans d’abnégation et de méfaits au cœur des marges et du Do It Yourself. Avec Success, Oneida met enfin un terme à la plus longue pause discographique, quatre ans, de sa jusqu’au-boutiste carrière. Oneida a toujours aimé jouer. Que ce soit avec le rock bruitiste, le kraut, le drone, le free jazz ou l’électronique. Il a même un temps repris Joy Division en dub avec des membres de Home et d’Animal Collective (sous le nom de Jah Division). Le quintet de Brooklyn se fend cette fois d’un disque urgent et direct, avec des guitares qui crissent et des morceaux qui n’attendent qu’un public chauffé à blanc. Des mélodies accrocheuses et un titre de quasi 11 minutes à la Sonic Youth (Paralyzed).

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Partner Content