Laurent Hoebrechts
Laurent Hoebrechts Journaliste musique

“Winding Whispers”

Après un EP en 2019 ( Jaws), Condore sort enfin son premier album. Derrière le pseudo, référence à ses racines chiliennes, se cache la Liégeoise Leticia Collet, vue notamment au sein de Dan San, ou encore aux côtés d’Antoine Wielemans. Dès l’intro, sobrement intitulée A Song, le piano de Condore donne la direction d’une musique éminemment mélancolique et tourbeuse, sur laquelle se pose la voix à la texture fantomatique. Au petit jeu des références, Leticia Collet ne cache pas son admiration pour les B.O. burtoniennes de Danny Elfman -le plaisir de se faire peur sur Jaws. On y ajoutera celle tout aussi évidente d’Agnès Obel, Condore louvoyant plutôt habilement entre bedroom pop ( Patience) et indie-folk sensible.

Distribué par JauneOrange. En concert entre autres le 10/05 aux Nuits Botanique.

6

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content