Critique | Musique

Boys Noize – Out of the Black

Laurent Hoebrechts
Laurent Hoebrechts Journaliste musique

TECHNO | Durant la grande bamboule électro des années 2000, Boys Noize fut l’un des premiers ambianceurs, toujours prêt à mettre le souk.

BOYS NOIZE, OUT OF THE BLACK, DISTRIBUÉ PAR NEWS. ***

TECHNO | Durant la grande bamboule électro des années 2000, Boys Noize fut l’un des premiers ambianceurs, toujours prêt à mettre le souk. Au fil du temps, Alex Ridha de son vrai nom (1982, Hambourg) a certes diversifié ses activités (un disque avec Gonzales, des collaborations avec Skrillex, Santigold…). Pourtant, quand il revient avec un 3e album perso, rien ne semble avoir changé. Entre relents French Touch (Ich R U, Touch It, What You Want) et concassage plus germanique (Rocky 2, Circus Full of Clowns), Boys Noize bastonne toujours à peu près autant. Au risque de se répéter? Si Out of the Black n’amène en effet pas grand-chose de neuf, il reste cependant bien au-dessus du lot. Précision, percussion, efficacité: le Boys Noize version 2012 tient toujours la baraque.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

EN CONCERT LE 10/11, I LOVE TECHNO, GAND.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content