Julien Broquet
Julien Broquet Journaliste musique et télé

19.45 RTL TVI

PRéSENTé PAR MICHELINE THIENPONT.

À Los Angeles, pas un jour ne passe sans qu’une star déclare publiquement son engagement dans la défense de l’environnement. Les faux gazons remplacent les tapis rouges. Plus une fête digne de ce nom ne se déroule sans buffet bio. La Californie est en fait devenu l’Etat le plus vert des Etats-Unis. Elle s’est mise en conformité avec le protocole de Kyoto et le gouverneur Schwarzenegger voyage dans un Hummer… qui roule à l’hydrogène. C’est ce que nous raconte Quand Hollywood se met au vert au fil d’une petite promenade chez les grands de ce monde… Magnat du pétrole dans Dallas, Larry « JR » Hagman consacre tout son temps et sa fortune au développement des énergies renouvelables. Son ranch représente la plus grande installation photo voltaïque des Etats-Unis. « Ceux qui en ont les moyens devraient tous investir comme je le fais », prône l’acteur pensionné. « Quand je conduis ma moto, j’ai l’impression de coucher avec l’ennemi », rigole Peter Fonda, célèbre pour son rôle de motard dans Easy Rider, et dont le père Henry était un grand recycleur. « De nombreux comédiens veulent simplement attirer l’attention parce qu’ils n’assument pas leur superficialité, leur vacuité », note Robert Redford, l’un des pionniers en matière d’écologie à L.A.

HULK: FILM VERT

De la star à la décision politique en passant par l’opinion publique… le chemin semble tout tracé. Et pourtant, si le film Une Vérité qui dérange d’Al Gore constitue le troisième plus gros succès d’un documentaire aux Etats-Unis, La 11e Heure de Leonardo DiCaprio, militant de longue date qui possède sa propre fondation, a à peine été distribué en salles. On n’en est pas à un paradoxe près. Les scénaristes sont priés désormais de s’intéresser à l’écologie qui deviendra peut-être le plus grand mouvement civique de l’histoire mais l’usine à rêve hollywoodienne constitue la deuxième industrie la plus polluante de l’Etat derrière la pétrochimie. Les studios doivent balayer devant leur porte. Et plus volontiers à la main qu’à l’aspirateur. Comment tourner le film le plus vert possible? ça ne s’invente pas. L’Incroyable Hulk est le premier film à gros budget à avoir été éco-certifié. Quand Hollywood se met au vert ne dure que 28 petites minutes, laisse forcément sur sa faim et n’a aucunement la valeur scientifique ou esthétique des films d’Al Gore ou de Yann Arthus-Bertrand. Il éveillera sans doute cependant quelques consciences et animera l’une ou l’autre conversation. C’est ça la magie du cinéma et du star system…

Julien Broquet

Partner Content