Julien Broquet
Julien Broquet Journaliste musique et télé

L’un des plus influents groupes de post-rock sort son sixième album studio. Mogwai donne des ailes.

L’un des plus influents groupes de post-rock sort son sixième album studio. Mogwai donne des ailes. »The Hawk is howling »

Distribué par Wall of sound/Pias.

Le nouvel album de Mogwai est intimement lié aux Doors. Les Ecossais n’ont pas viré leur cuti. La plage d’ouverture de leur sixième effort studio s’intitule simplement I’m Jim Morrison, I’m Dead. Et le titre générique de la plaque, The Hawk is howling, a été piqué à Ray Manzarek.  » Nous ne sommes pas fans des Doors, commente le bassiste Dominic Aitchison dans les bureaux de sa maison de disques. Un jour, nous avons découvert un documentaire au cours duquel Manzarek répétait inlassablement: The Hawk is howling . Cela nous a éclatés et cette citation est restée gravée dans nos esprits. »

Les Britanniques ont toujours eu une manière originale de donner des petits noms à leurs chansons. Il leur arrive de jeter leur dévolu sur des titres d’articles découverts dans la presse. Ils passent parfois, comme les candidats de Qui veut gagner des millions, un coup de fil à un ami. On peut le comprendre. Mogwai compose des morceaux entièrement instrumentaux.  » On est plutôt bavards comme gars en fait. Et non, nous ne rêvons jamais que tout le monde soit muet et doive s’exprimer à travers la musique ou d’étranges bruits et gestes… Imagine le casse-tête pour demander ne serait-ce qu’une tasse de thé. »

Le groupe de post-rock a le sens de l’humour et un accent à couper au couteau. Son disque, il l’a enregistré en un mois au Chem 19 studio, dans un quartier industriel à 20 minutes du centre de Glasgow, avec Andy Miller (Sons and Daughters, Scout Niblett, My Latest Novel).  » Avant d’entrer en studio, nous ne planifions rien. Parce qu’on sait qu’au final, nous terminerons bien loin de ces desseins. »The Hawk is howling joue au yoyo avec nos humeurs. De la tristesse abyssale au bonheur béat. Surprenant, The Sun smells too loud dévoile un Mogwai presque dansant.

« Plus longtemps que les Beatles »

La musique accidentée et émotive des Ecossais a été utilisée pour des publicités, des jeux vidéo, la télé, le cinéma et même un film sur Zinedine Zidane. Le groupe ne prend pas pour autant ses décisions sur des coups de tête.  » Nous disons oui à tout, poursuit Aitchison . Nous ne passons pas en radio. Nos morceaux sont deux fois trop longs pour MTV. Les canaux d’exposition traditionnels nous sont barrés. Nous devons tirer profit des opportunités qui nous sont offertes. Même si plus de monde a probablement regardé l’épisode de Sex and the city illustré par deux de nos morceaux, beaucoup de gens nous ont envoyé un message sur MySpace après avoir vu Miami Vice . »

Juste retour des choses. Mine de rien, Mogwai soigne nos oreilles depuis 13 ans.  » Une carrière plus longue que celle des Beatles, pimente le guitariste John Cummings. Nous ne pouvons qu’en être heureux. Nous ne cherchons pas le succès commercial. Si nous composions pour gagner de l’argent, nous perdrions notre temps. » N’empêche, leur musique vaut de l’or.

www.myspace.com/mogwai

www.mogwai.co.uk

Julien Broquet

Partner Content