Guy Verstraeten
Guy Verstraeten Journaliste télé

20.45 TF1

PRÉSENTÉ PAR ARTHUR ET VIRGINIEDE CLAUSADE.

Dans l’indigeste lot des émissions de promo déguisées en divertissements tout public, Les Enfants de la télé fait probablement partie des plus cyniques. Un peu comme la pub Eristoff, où le patron remercie platement ceux qui boivent son breuvage de participer à l’achat de son île privée. Il y a quinze ans, sur France 2, Arthur débarquait avec un concept de deuxième partie de soirée, discret et passablement déconnant. Pierre Tchérnia, véritable monument de la télévision française, dispensant des anecdotes souvent croquantes sur les coulisses du média mis à l’honneur dans l’émission. Cette once de crédibilité, Arthur s’en est définitivement passé depuis quelques années pour asséner toujours les mêmes transitions poussives -« ça vous est déjà arrivé d’avoir un fou rire sur scène? »– , et toujours les mêmes séquences: puisque les invités ne se renouvellent presque jamais, les fameuses « casseroles » commencent gentiment à sentir la floraison de bactéries. Quant aux bêtisiers rabâchés à la chaîne depuis tant d’années, ils tournent tellement en rond qu’ils finiront bien un jour par creuser le trou dans lequel s’enfonceront Les Enfants de la télé. Arthur, qui vaut bien mieux que ça -« l’orgasmotron » de ses débuts ou même sa verve radiophonique le prouvent -, pourra alors penser à gommer cette image de serveur de soupe hypocrite qu’il balade depuis que son émission chérie a pris sa tournure actuelle.

COPINAGE DÉCOMPLEXÉ

Ce samedi, cela ne surprendra pas les habitués, nous aurons droit à une « Spéciale Dany Boon »: le sympathique humoriste protéiforme, tête d’affiche du nouveau Jeunet, viendra pour la soixante-huitième fois (comptabilisation approximative) vendre ce qu’il a à vendre, en l’occurrence Micmacs à tire-larigot et son nouveau spectacle, sous le regard complice d’une série d’invités parmi lesquels on s’étonne seulement de ne pas apercevoir Gad Elmaleh et Patrick Bosso. Ce copinage intrusif et totalement décomplexé n’est pas le dernier des griefs que l’on peut porter aux Enfants: depuis qu’Internet rythme la vie d’un paquet de citoyens, les vidéos un peu drôles du moment circulent déjà à toute vitesse, au point que dans bon nombre de cas, l’effet de surprise procuré par les « trouvailles » de l’équipe d’Arthur s’évapore mollement. Passez, passez…

Guy Verstraeten

Partner Content