La Maman et la Putain (Jean Eustache)

© National

À partir du 13/07

Présenté en 1973 au festival de Cannes dont il repartira avec le Grand Prix, La Maman et la Putain avait tout pour déchaîner les passions. D’un abord difficile -3 heures 40 dépourvues de gras-, le film travaille l’intime et les relations entre les sexes dans l’après-Mai 68 à la suite de son trio amoureux, vibrant d’un air du temps qui ouvre sur le désenchantement. Un geste de cinéma radical jusque dans son flux ininterrompu de paroles, auquel une restauration 4K restitue sa majesté en noir et blanc. Un must.

Partner Content