Philippe Cornet
Philippe Cornet Journaliste musique

DÉBUT MARS, DÉBOULENT LA MÊME SEMAINE À ANVERS LE CIRQUE DU SOLEIL CHORÉGRAPHIANT L’UNIVERS DE MICHAEL JACKSON ET CE QU’IL RESTE DES FRÈRES JACKSONS POUR UN TOUR DE TIROIR-CAISSE.

Depuis sa création le 2 octobre 2011 au Bell Centre de Montréal, le Cirque du Soleil tourne Michael Jackson: The Immortal World Tour, ranimant le génie mort -le 25 juin 2009- via un partenariat 50/50 entre le cirque canadien et The Michael Jackson Company LLC, gestionnaire post-mortem du business du chanteur. Après un deal portant jusqu’en 2017 avec Sony Music -250 millions de dollars incluant la parution de l’album Immortal,la société héritière accepte que le répertoire jacksonien soit chorégraphié façon Las Vegas, ville où le show est d’ailleurs installé à demeure depuis janvier 2013. Frustré de la disparition précoce de l’idole dépigmentée, le public international s’est précipité sur cette décalcomanie acrobatique: près de 300 représentations pour une recette dépassant déjà les 270 millions de dollars. Le Cirque du Soleil a également ouvert à Vegas un lounge « inspiré de Michael Jackson », excluant néanmoins de la scénographie lamas et petits enfants.

Sève funky

Quant au concert -toujours anversois- de The Jacksons, il succède à la présence des frères aux dernières Night of The Proms à cinq reprisesau Sportpaleis en novembre dernier. La formation, anciennement The Jackson 5, était en léthargie prolongée depuis l’album 2300 Jackson Street -incorporant pourtant Michael et Janet- un four commercial en 1989. Outre six titres de Michael, la prestation au Lotto Arena inclut les tubes de la fratrie Can You Feel it, Blame it on the Boogie et Shake Your Body (Down to the Ground) dans un style néanmoins inférieur à la sensationnelle sève funky des années 70-80. Alors que faire pour que Jermaine, Tito, Marlon et Jackie retrouvent la trique ludique? Ben, rappeler Michael sur scène bien sûr. Pas à la manière du Cirque du Soleil mais simplement en hologrammant l’interprète de Billie Jean. Depuis que Tupac -mort en 1996- s’est vu réanimer en 3D sur la scène du Coachella Festival au printemps dernier, les scénarios de morts-vivants abondent. Même si le come-back de Tupac n’était que de la 2D améliorée, on parle de « vraies »trois dimensions pour Freddie Mercury en hologramme pour les dix ans de la comédie musicale de Queen à Londres ou encore d’un prochain show autour de Marilyn. Jeff Jampol, businessman américain, travaille d’ores et déjà sur des spectacles 3D avec Presley et Jim Morrison et détient les droits du « personnage » Michael Jackson. Les Jacksons restants se sont déclarés intéressés par une tournée incluant le mythique frangin: tant qu’à choisir, autant rebidouiller en 3D le génie période Off The Wall/Thriller plutôt que le triste quinqua déboussolé de la fin.

LE CIRQUE DU SOLEIL: MICHAEL JACKSON-THE IMMORTAL WORLD TOUR EST AU SPORTPALEIS LES 1ER ET 2 MARS, THE JACKSONS SONT LE 3 MARS AU LOTTO ARENA, ÉGALEMENT À ANVERS, WWW.LIVENATION.BE

PHILIPPE CORNET

Partner Content