Titeuf devient ado

Zep et Hélène Bruller, ici à l'inauguration de l'expo "Zizi sexuel" à Genève, avril 2009. © EPA/Martial Trezzini
FocusVif.be Rédaction en ligne

Titeuf, le gamin à la mèche blonde des cours de récré, imaginé par le dessinateur suisse Zep, n’avait pas donné de nouvelles depuis trois ans. Il revient ce jeudi mais pas tout à fait comme avant: Titeuf devient adolescent.

Plus précisément, « Titeuf arrive au seuil de l’adolescence », tempère son créateur, rencontré à Paris à l’occasion de la sortie du 14e album de la série, Bienvenue en adolescence!, publié comme les précédents par Glénat.

Titeuf devient ado
© Glénat

L’éditeur a prévu un tirage de 500.000 exemplaires pour ce nouvel opus. Les 13 autres albums de Titeuf, traduits en 25 langues, se sont vendus à plus de 20 millions d’exemplaires.

Star tranquille de la BD, Zep a créé Titeuf en 1992.

Sur le vieillissement (relatif) de son personnage fétiche, Zep avoue son impuissance. « Titeuf était à la porte de l’adolescence depuis 23 ans, c’est normal qu’il souhaite passer de l’autre côté », dit-il en souriant.

Pas de panique cependant. Le Titeuf pré-ado a toujours les mêmes préoccupations: les copains et les filles, surtout Nadia et Ramatou entre lesquelles son coeur balance et qui seront à l’origine d’un « drame » dès les premières cases de l’album. La mèche de Titeuf, de plus, va être arrachée!

Zep ne se lasse donc pas de Titeuf. Il envisage même, de faire un jour « un Titeuf père de famille ».

« J’imagine que je vais faire Titeuf toute ma vie. Je me vois bien, à 80 ans, dessiner un album de Titeuf. Sauf que je n’envisage pas, à 80 ans, de raconter des histoires de cours d’école », imagine-t-il. Un Titeuf à la maison de retraite? Les infirmières sont prévenues.

Partner Content