En imaginant une exposition autour des jardins des enfers thaïlandais et autres peintures de fantômes sur kakemono, Julien Rousseau, conservateur des collections Asie du musée du Quai Branly-Jacques Chirac, avoue avoir répondu à la demande de Stéphane Martin, le président de l'institution, qui en a pressenti la nécessité. " Cette thématique traverse les différents pays d'Asie orientale et du Sud-Est, explique le commissaire d' Enfers et fantômes d'Asie. ...