Uma Thurman y achève sa quête vengeresse, débutée après des noces transformées en massacre. Le film est maitrisé, plus délirant aussi, et plus prenant que Kill Bill. Le récit nous mène à un rythme d'enfer de scène spectaculaire en séquence époustouflante, l'invention formelle de Tarantino tirant un parti optimal des conventions du genre. Certains combats magnifiquement chorégraphiés tutoient les sommets. Et par-delà une violence par endroits outrancière (mais sauvée de toute complaisance morbide par l'humour), c'est le plaisir qui est au rendez-vous! A voir et à revoir, un super film d'action et un formidable pastiche, comme seul l'ami Quentin sait en trousser avec autant d'énergie communicative et de style.

Louis danvers

Kill Bill 2, le mercredi 5 juin à 21h40 sur AB3

Uma Thurman y achève sa quête vengeresse, débutée après des noces transformées en massacre. Le film est maitrisé, plus délirant aussi, et plus prenant que Kill Bill. Le récit nous mène à un rythme d'enfer de scène spectaculaire en séquence époustouflante, l'invention formelle de Tarantino tirant un parti optimal des conventions du genre. Certains combats magnifiquement chorégraphiés tutoient les sommets. Et par-delà une violence par endroits outrancière (mais sauvée de toute complaisance morbide par l'humour), c'est le plaisir qui est au rendez-vous! A voir et à revoir, un super film d'action et un formidable pastiche, comme seul l'ami Quentin sait en trousser avec autant d'énergie communicative et de style.Louis danvers