Ennemi public, saison 2: "On rentre plus dans l'intimité des personnages, c'est plus profond, moins policier"

08/03/19 à 13:59 - Mise à jour à 14:05
Du Le Vif Focus du 07/03/19

Suspense relancé dans la deuxième saison d'Ennemi Public. Stéphanie Blanchoud et Angelo Bison reprennent le collier pour tenter d'élucider une nouvelle disparition d'enfant. De quoi réveiller les démons qui sommeillent encore à Vielsart.

Deux années séparent les événements de la première et de la deuxième saison. Autant de temps écoulé entre les deux tournages. Suffisamment pour que Chloé Muller ait quitté les forces de police, tenté de reprendre une vie normale, jusqu'à ce qu'un couple la sollicite pour retrouver sa fille disparue. Dans des conditions qui vont, une nouvelle fois, obliger l'ex-officier de police à affronter son passé: la disparition de sa soeur, dont la première saison nous avait donné des nouvelles dans un ultime rebondissement. "On rentre plus dans l'intimité des personnages, c'est plus profond, moins policier", résume Stéphanie Blanchoud, qui reprend le rôle de Chloé Muller, laquelle va devoir, pour résoudre cette affaire aux résonances intimes, faire appel à Béranger. "Leur couple est étrange, il y a à la fois une prédation, une tension sexuelle, un rapport père-fille. Chloé Muller a besoin d'être confrontée à Béranger", raconte pour sa part Angelo Bison, dont la prestation dans le rôle du criminel devenu profiler est encore une fois impressionnante de crescendo tendu et sibyllin. Un chien perdu sans collier en qui sommeille un chien de la casse (lire son portrait ci-dessous): ses yeux ronds et insondables, sa corporalité brisée et son âme noire peuplent ses silences de mille nuances et méritent à coup sûr un prix d'éloquence. Le couple qu'il forme avec Stéphanie Blanchoud, elle aussi tourmentée par bien des fantômes, est celui des meilleurs ennemis. Dans cette deuxième saison, vengeance, manipulation et paranoïa survivaliste s'engouffrent dans une réalisation au cordeau qui réserve bien des surprises.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné