Point positif de cet horizon qui se dégage: la révélation des talents et du savoir-faire des acteurs, réalisateurs, scénaristes, techniciens qui n'attendent plus que la France éternue pour sortir leur mouchoir et leurs bonnes histoires. Après la première vague lancée par La Trêve, Ennemi public, Unité 42, et eLegal, ce ne sont pas moins de 20 projets qui sont en développement, soutenus par le Fonds Séries Belges (partenariat RTBF et Fédération Wallonie-Bruxelles). Parmi eux, trois sont en post production (avec Ennemi Public 2, lire notre visite de plateau), et un...

Point positif de cet horizon qui se dégage: la révélation des talents et du savoir-faire des acteurs, réalisateurs, scénaristes, techniciens qui n'attendent plus que la France éternue pour sortir leur mouchoir et leurs bonnes histoires. Après la première vague lancée par La Trêve, Ennemi public, Unité 42, et eLegal, ce ne sont pas moins de 20 projets qui sont en développement, soutenus par le Fonds Séries Belges (partenariat RTBF et Fédération Wallonie-Bruxelles). Parmi eux, trois sont en post production (avec Ennemi Public 2, lire notre visite de plateau), et une toute fraîche, prête pour la Coupe du Monde. "Ça nous fera à tous du bien de sortir des commissariats et des forêts", nous glissait, facétieux mais pertinent, le comédien Joffrey Verbruggen sur le tournage de Champion, dont il partage l'affiche avec Mourade Zeguendi. Ce dernier, connu pour ses prestations dans Dikkenek ou Les Barons, y incarne une star du foot passée de la gloire au caniveau aussi vite qu'une roulette de Zidane. Une fable tragicomique sur les méfaits de l'égo et du star system dans le foot, qui rassemble un sacré paquet de featurings (Erico Salamone, Sandra Zidani, Pablo Andres, Raphaël Charlier...), habilement programmée à la veille de la Coupe du Monde. (Coproduction Kings Entertainment et Nexus Factory) La série qui a ouvert le bal revient à la rentrée prochaine, avec toujours dans ses rangs Yoann Blanc, Jasmina Douieb et Sophie Breyer. Réalisée par Matthieu Donck, l'histoire se situera à l'été 2018, dans, faut-il le croire, "un petit village perdu dans les forêts ardennaises ". Il sera question d'un repris de justice en quête d'une rédemption qui lui échappe, alors que le corps atrocement mutilé de son employeur, une dame riche du coin est retrouvé flottant dans sa piscine. De quoi donner du fil à retordre et des tortures psychiques à l'inspecteur Peeters (Yoann Blanc, révélation troublante de cette série), déjà passablement secoué la première saison ? Tremblez, braves gens. (Coproduction Héliotronc) Sans doute un des paris les plus risqués, avec eLegal, de cette première génération de séries estampillées RTBF: s'attaquer à la problématique aussi fascinante que casse-gueule, de la cybercriminalité, en moulinant action et émotion. La Cyber Crime Unit qui rassemble ces deux individualités que tout oppose, Sam, le flic rustre et papa las (Patrick Ridremont) et Billie, la hackeuse dissolue et vindicative (Constance Gay) reprend du service et traque le drame humain sous l'interface du crime. (Coproduction Left Field Ventures)