Les journaux rédigés par des habitants de Berlin alimentent la perception de la grande Histoire dans ce diptyque à forte charge émotionnelle. Ils racontent la chute de la capitale du Reich en 1945 et ses lendemains, le passage...

Les journaux rédigés par des habitants de Berlin alimentent la perception de la grande Histoire dans ce diptyque à forte charge émotionnelle. Ils racontent la chute de la capitale du Reich en 1945 et ses lendemains, le passage du chaos à un espoir ténu de renaissance. Le premier volet démarre alors que la ville est prise entre les bombardements anglais et l'avancée soviétique. La population bunkerisée compte ses morts -enfants, vieillards, hommes, femmes- alors que les combats de rue résonnent de sauvagerie métallique. Le second volet s'ouvre sur le drapeau rouge flottant au sommet du Reichstag et évoque une défaite qui a des airs de libération pour certains et un goût de vengeance pour d'autres. Mais dans la confusion de l'après-guerre se dessinent les contours d'un nouveau conflit, plus froid et long, celui-là. Aux extraits de journaux lus en voix off font écho les images d'archives, inédites, précieuses. Pas de grande révélation, mais le récit toujours troublant de la transition d'une horreur vers une autre, entrecoupée de faibles moments de lumière.