Dès son premier véritable fait d'armes, en 2002, Rocé posait le débat. Le morceau en question est intitulé On s'habitue. Un tube? Pas vraiment. Mais un incontournable quand même, un genre de classique que tout amateur de rap français a percuté à un moment ou l'autre. Produit par feu DJ Mehdi, Rocé y manie l'eau et le feu. Le flow aussi tranchant que le sample mélancolique -les cordes latin jazz de Cal Tjader. À l'offensive, il harangue: "Même si t'oublies rien du tout, on t'habitue, c'est tout". Déjà, la question de l'aliénation, et surtout de la mémoire -a fortiori celle des dominés-, est au centre des préoccupations du rappeur.
...