Rocé compile la mémoire des "damné.e.s de la terre"

26/11/18 à 14:22 - Mise à jour à 14:43
Du Le Vif Focus du 15/11/18

Rappeur engagé, Rocé laisse le micro pour concocter une compilation de chansons contestataires oubliées, autour des luttes d'indépendance et ouvrières des années 60-70. Une fouille musicale passionnante, pour celui qui n'a jamais cessé d'exercer son devoir de mémoire.

Dès son premier véritable fait d'armes, en 2002, Rocé posait le débat. Le morceau en question est intitulé On s'habitue. Un tube? Pas vraiment. Mais un incontournable quand même, un genre de classique que tout amateur de rap français a percuté à un moment ou l'autre. Produit par feu DJ Mehdi, Rocé y manie l'eau et le feu. Le flow aussi tranchant que le sample mélancolique -les cordes latin jazz de Cal Tjader. À l'offensive, il harangue: "Même si t'oublies rien du tout, on t'habitue, c'est tout". Déjà, la question de l'aliénation, et surtout de la mémoire -a fortiori celle des dominés-, est au centre des préoccupations du rappeur.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires