On avait déjà été soufflé par l'originalité, la créativité et le second degré imparable du groupe Pierres lors de leur passage au dernier Parcours Francofaune, ce dispositif d'accompagnement du festival du même nom qu'on porte dans notre coeur. Rebelotte lorsqu'ils ont assuré avec brio la première partie de Bertrand Belin à la Madeleine: depuis, on est convaincu que "Pierres au pluriel" et ses "chansons popettes décomplexées et intimes" est un projet à suivre de très près.

La vidéo qu'ils ont publiée au surlendemain du réveillon, pour le bien nommé Année nouvelle, ne fait qu'asseoir cette conviction. Avec leurs amis rassemblés autour d'une table, et des synthés en lieu et place des assiettes de foie gras, le groupe fait le bilan de l'année écoulée en quelques questions essentielles: "As-tu grandi? Qu'as-tu appris? Et tes projets dont tu me parlais, as-tu pu les mener à bien comme tu voulais? T'es-tu baladé? As-tu rencontré? Et ta famille, et tes amis, as-tu pris un temps pour leur dire combien tu les aimais?" Le tout avec une désinvolture à toute épreuve et une bonne humeur communicative qui fait du bien dans un monde (la sacro-sainte chanson française) qui a tendance à se prendre un peu trop au sérieux. "Pourtant tout est fake, des sourires au gâteau, rien n'est vrai!", rigole Pierre (au singulier, le chanteur) en privé. On en redemande!

(On en profite pour signaler que les inscriptions au parcours Francofaune, auquel Pierres a donc participé l'an dernier, sont ouvertes jusqu'au 31 janvier. Infos: www.francofaune.be)